Aller au contenu principal

Pêches électriques : premier bilan positif

Tulle Agglo
Pêches électriques : premier bilan positif

Lundi 31 août et jeudi 3 septembre avait lieu les pêches électriques dans la Corrèze à Tulle Les premiers chiffres collectés annonçaient un bilan positif des effets de la renaturation. Bilan confirmé une fois l’ensemble des données traitées.

Tulle agglo, en partenariat avec la Fédération de Pêche de la Corrèze et le concours de l’AAPPMA de Tulle, l’association MIGADO (Migrateurs Garonne Dordogne Charente Seudre), la Maison de l’Eau et de la Pêche, la Fédération de Pêche de la Haute Vienne et le Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement de la Vézère, a procédé à des inventaires piscicoles sur la Corrèze dans Tulle.

 

Ces inventaires, réalisés par pêches électriques, ont pour objectif d’évaluer les effets de l’opération de renaturation en comparant les résultats avec ceux obtenus avant les travaux en 2016.

 

Si les données recueillies vont faire l’objet d’analyses approfondies par les chargés de missions de la FD de pêche de la Corrèze, les premiers résultats semblent encourageants.

 

Trois stations ont été inventoriées, au niveau du parc de l’Auzelou, au droit de la Cité administrative et au niveau du CCS. En termes de poissons capturés, la population a sensiblement augmenté, puisque sur 20 320 poissons ont été capturés sur les trois stations alors que seulement 4 085 l’avaient été avant les travaux. La densité de poissons est ainsi passée d’une moyenne 106 à 637 poissons pour 100 m² après travaux de renaturation.

 

Treize espèces de poissons ont été recensées dont deux espèces migratrices, le saumon atlantique et l’anguille. Les travaux ont particulièrement profité aux vairons, chabots et goujons qui apprécient les eaux claires, fraîches et oxygénées.

 

Tableau récapitulatif à télécharger dans le communiqué de presse ci-contre