Aller au contenu principal

Une vie à la Manu

Du
au
Une vie à la Manu

Expositions du 30 mars 2019 au 11 janvier 2020 au musée des Armes et au musée du Cloître

Tulle fait partie des plus anciennes manufactures d’armes françaises. La présence de « la Manu », sur plus de trois cent ans, a profondément façonné la ville et son urbanisme, mais aussi l’histoire des hommes qui y ont pris part. La longévité de cette fabrication liée à l’armement a participé à la constitution d’un patrimoine technique et industriel conséquent, qui se retrouve aujourd’hui au sein des collections des musées de la ville.

 

Intégrée à l’évènement « Tulle, c’était l’esprit MANU »,  l’exposition Une Vie à la Manu met en lien les objets issus des collections  et la mémoire d’anciens employés de la Manufacture, captée lors d’entretiens filmés, par la ville de Tulle et l’association Peuple et Culture Corrèze.

 

L’exposition couvre la période de 1950 à 2006  et se déploie sur les deux musées, musée du Cloître et musée des Armes, en deux volets complémentaires qui, d’un musée à l’autre, invitent à la découverte de cette aventure industrielle et humaine.

 

Au Musée du Cloître l’exposition met plus spécifiquement en lumière les hommes, leurs métiers et leur savoir-faire mais aussi leur culture commune. Comment devenait-on un « nez-noir » ? quels métiers apprenait-on ? Pour la manufacture qui a employé des générations d’ouvriers, la question de la formation et de l’apprentissage a été une préoccupation essentielle. Savoir fabriquer les différentes pièces d’une arme mais aussi savoir réaliser l’outillage qui va permettre de faire ces fabrications à grande échelle requiert des savoir-faire en mécanique de précision. L’existence de l’école d’apprentissage au sein de la manufacture a également joué un grand rôle dans la constitution d’une culture ouvrière, avec ses codes, ses rites et son vocabulaire. Ainsi, les employés partagent une même culture du travail tout au long de leur carrière.

 

Au musée des Armes, ce sont les bâtiments et les productions qui font l’objet de témoignages et de présentations d’objets. De 1950 à 2006, les bâtiments et le site connaissent leurs dernières mutations jusqu’aux démolitions. Du côté des productions, dans les années 1950, la politique stratégique de l’Etat en matière d’armement change la donne, l’établissement se spécialise dans l’arme automatique de moyen calibre puis est marquée par des tentatives de diversifications. Aujourd’hui, l’activité industrielle du site se poursuit avec l’entreprise Nexter Mechanics tandis que le reste du site accueillera dans quelques mois le campus universitaire de la ville.

 

 

Le Musée du Cloître, place Mgr Berteaud – 05.55.26.91.05
 ouvert du mardi au samedi
du 1er octobre au 14 juin : 14h-18h
du 15 juin au 30 septembre : 10h30-12h30 – 14h-18h

 

 

Le Musée des Armes place des Nez noirs – 05.55.26.22.15
 ouvert du mardi au vendredi de 14h-17h30

 

Fermetures : 1er janvier, 1er mai, jeudi de l’Ascension, 1er novembre et 25 décembre.

 

Entrée libre.