Aller au contenu principal

Place Albert Faucher dite de Souilhac ou de la Manufacture

Place Albert Faucher dite de Souilhac ou de la Manufacture

En 1689, dans le quartier de Souilhac, au lieu-dit Au Roi, Michel Pauphile, armurier, installe, le long de la Céronne, une petite usine appelée à un grand avenir pendant près de 300 ans avec l’exceptionnel développement de la Manufacture d’Armes de Tulle. La petite place établie à proximité, près du Pont Charlat, est rapidement et logiquement dénommée par les Tullistes, place de la Manufacture.

 

Le 17 décembre 1916, alors que la Bataille de Verdun s’apprête à toucher à sa fin, le Conseil municipal décide de lui attribuer officiellement le nom de place du Général Nivelle en l’honneur du héros tulliste, né le 15 octobre 1856 dans la rue de la Barrière.

 

Le 30 août 1944, sur proposition de Monsieur Cambron, le Comité Local de Libération Nationale de Tulle décide de débaptiser la place et de la renommer Place Albert Faucher. Quelques jours après la libération de Tulle et près de 3 mois après les dramatiques évènements du 9 juin dont la Place de Souilhac fut l’un des théâtres, la municipalité souhaite rendre hommage au Commissaire Technique Régional des Francs-Tireurs et Partisans Français de la Corrèze, tombé au combat le 7 juin 1944 devant le Palais de Justice lors de l’attaque de la ville par la résistance.

 

Plombier fumiste, né à Limoges le 17 mars 1901, Albert Faucher s’installe à Tulle en 1929. Depuis son atelier de la rue de la Barrière, il s’engage dans la lutte clandestine dès les premiers jours suivant l’armistice de 1940. Il participe à l’organisation de la Résistance, entrepose les premières armes, donne les mots d’ordres, loge les clandestins de passage, prépare les coups de mains… Au début de l’année 1944 il devient le Lieutenant Gustave, reconnu et apprécié pour son dévouement absolu.

 

La place Albert Faucher, comme la place Martial Brigouleix dénommée en l’honneur du chef départemental de l’Armée Secrète fusillé au Mont Valérien le 2 octobre 1943, est inaugurée le 22 octobre 1944.