Aller au contenu principal

Usine de la Marque

Usine de la Marque

Le paysage urbain de Tulle est marqué par son patrimoine industriel. Depuis le XIXe siècle, et le processus d’industrialisation de la France, plusieurs usines se sont installées dans la ville, participant au maillage de son tissu industriel.

Le site de la Marque en est un parfait exemple. A l’origine, un moulin est établit sur ce site par le Seigneur de la Marque en 1558. Exploité, sous l’Ancien Régime par les Sœurs de Sainte-Claire, le moulin est aménagé au cours du XIXe siècle afin d’y accueillir successivement l’usine à fer Sauvage et Filliol (1859-1867), la tannerie Leveinstein (jusqu’en 1893) et la fabrique de cycles Clément-Bayard.
Dès 1914, les établissements Continsouza s’installent dans ces locaux. Lors de la Grande Guerre, cette société spécialisée dans la production d’appareils de cinéma pour Pathé, fondée en 1909 par le tulliste Pierre-Victor Continsouza et René Bunzli, délocalise ses ateliers parisiens en province.    

Après l’installation d’une nouvelle tannerie en 1927 et le rachat en 1934 des locaux par la municipalité dans le cadre d’un projet de construction d’abattoirs (finalement abandonné),  Continsouza reprend l’usine en 1937, afin de produire des armes, des machines à coudre et des projecteurs de cinéma sous la marque Mécanique Industrielle de Précision (MIP).

De 1941 à 1987 l’usine est administrée par le groupe de l’industriel Edgar Brandt, hormis à l’issue de la Seconde Guerre mondiale lorsque l’entreprise connaît une expérience de gestion ouvrière de 1944 à 1947. En 1995, la Société Usine de la Marque est reprise par le groupe américain Borg Warner Automotive. En 2007, les outils de production sont transférés sur la ZI de la Montane à Eyrein, l’usine est démolie laissant la place au centre commercial Citéa.